Napoléon, tacticien de génie et stratège hors pair, est toujours présent avec ses hommes
sur les innombrables champs de batailles de l'Europe.



  Quand on parle de Napoléon, on ne peut éviter de mentionner ces guerres dites napoléonniennes qui ont déchirées l'Europe de 1800 à 1815. Elles sont le résultat de son ambition personnelle, mais également des attaques incéssantes des autres puissances européennes de l'époque alors totalement dominées (l'Autriche et l'Angleterre en particulier). Malgré les polémiques lancées quant à la responsabilité de l'Empereur sur ce sujet, il apparaît que Napoléon a toujours répondu aux provocations des autres nations désireuses de retrouver un semblant de dominance et de liberté ; et son génie militaire incomparable a permis petit à petit l'élargissement des frontières impériales. Seule la guerre d'Espagne aurait pu être évitée si Napoléon s'en était désintéressée ; elle a quand même occasionné la mort de trois cents mille soldats français et peut-être jusqu'à deux millions de civils espagnols de 1808 à 1812, rappellons le tout de même.
  Quelle que soit la réponse à toutes ces questions, on estime que toutes ces batailles ont coûté la vie à près d'un million hommes de toutes les nationalités, dont 400 000 français ( voir Le bilan des Batailles ).

  Dans ces rubriques sont expliqués en détails le déroulement des affrontements, et les conséquences politiques, militaires et économiques qui ont pu être engendrées. Les vingt-et-un affrontements proposés sont :

En France, période révolutionnaire :
  • Toulon ( siège de, 7 septembre - 19 décembre 1793 )
En Italie, première coalition :
  • Arcole ( 15-17 novembre 1796 )
En Egypte, en Syrie et dans les Alpes autrichiennes, deuxième coalition :
  • Aboukir ( terrestre, 25 juillet 1799 )
En Autiche et en Mer Méditerranée, troisième coalition :
  • Ulm ( 20 octobre 1805 )
En Prusse et en Russie, quatrième coalition :
  • Iéna ( 14 octobre 1806 )
  • Eylau ( 8 février 1807 )
En Autriche, cinquième coalition :
En Russie, en Prusse et en France, sixième coalition :
En Belgique, septième coalition :

                  

      


Un site créé par William's Empire © disponible depuis le 1er septembre 2000.


Hit-ParadeVos votes sont précieux. Merci beaucoup.