52 ans d'une vie hors du commun.








         Le 15 août 1769  :  Naissance de Napoléon Bonaparte à Ajaccio.

           Le 1er janvier 1779   :   Entrée au collège d'Autun.

           Le 15 mai 1779   :   Entrée au collège de Brienne.

           Le 22 octobre 1784   :   Cadet gentilhomme à l'école militaire de Paris.

           Le 1er septembre 1785   :   Lieutenant en second au régiment d'artillerie de la Fère à Valence.

           Le 1er septembre 1786   :   Retour en Corse, accorde son soutien à Pascal Paoli.

           Le 1er avril 1791   :   Lieutenant en premier au 4ème régiment d'artillerie.

           Le 10 juillet 1792   :   Elevé au grade de capitaine en second.

           Le 11 juin 1793   :   Chassé de Corse par Paoli.

           Le 16 septembre 1793   :   Affecté au siège de Toulon.

           Le 19 décembre 1793   :   Toulon est reprise aux Anglais grâce à l'action de Napoléon.

           Le 22 décembre 1793   :   Nommé général de brigade.

           Du 9 au 20 août 1794   :   Emprisonné comme robespierriste au fort Carré d'Antibes.

           Le 4 octobre 1795   :   Réintégré par Barras, nommé commandant en second de l'Intérieur.

           Le 5 octobre 1795   :   Réprime dans le sang l'insurrection royaliste sur les marches de Saint-Roch à Paris.

           Le 16 octobre 1795   :   Général de division, commandant en chef de l'armée de l'Intérieur.

           Le 2 mars 1796   :   Nommé commandant de l'armée d'Italie.

           Le 9 mars 1796   :   Mariage avec Joséphine de Beauharnais.

           Le 26 mars 1796   :   Arrive à Nice et prend véritablement le commandement de l'armée d'Italie.

           Le 12 avril 1796   :   Victoire de Montenotte.

           Le 21 avril 1796   :   Victoire de Mondovi.

           Le 28 avril 1796   :   Armistice de Cherasco signé avec le Roi de Sardaigne.

           Le 10 mai 1796   :   Victoire de Lodi.

           Le 5 août 1796   :   Victoire de Castiglione.

           Du 15 au 17 novembre 1796   :   Victoire d'Arcole.

           Le 14 janvier 1797   :   Victoire de Rivoli.

           Le 16 janvier 1797   :   Victoire de la Favorite, livrant Mantoue, en siège depuis trois mois, aux français.

           Le 18 avril 1797   :   Signature des Préléminaires de Loeben.

           Le 26 octobre 1797   :   Traité de Campo Formio avec les autrichiens.

           Le 21 novembre 1797   :   Ouverture du congrès de Rastadt.

           Le 5 mars 1798   :   Nommé général en chef de l'armée d'Orient.

           Le 19 mai 1798   :   Départ de Toulon du corps expéditionnaire vers l'Egypte.

           Le 11 juin 1798   :   Prise de Malte et embarquement des deux mille cavaliers maltais.

           Du 1er au 2 juillet 1798   :   Débarquement à Alexandrie.

           Le 21 juillet 1798   :   Victoire des Pyramides.

           Le 1er août 1798   :   Nelson, grand amiral anglais, détruit la flotte française à Aboukir.

           Le 22 août 1798   :   Napoléon créé l'Institut d'Egypte et nomme Gaspard Monge président provisoire.

           Le 21 octobre 1798   :   Révolte du Caire, 800 soldats français sont assassinés.

           Le 10 février 1799   :   Départ pour l'expédition de Syrie.

           Le 7 mars 1799   :   Prise de Jaffa.

           Le 16 avril 1799   :   Victoire du Mont Thabor.

           Le 25 juillet 1799   :   Bonaparte lève le siège de Saint-Jean-d'Acre. Premier revers pour l'armée d'Egypte.

           Le 25 juillet 1799   :   Victoire terrestre d'Aboukir.

           Le 9 octobre 1799   :   Bonaparte accoste en France avec 100 de ses meilleurs officiers.

           Du 9 au 10 novembre 1799   :   Coup d'Etat du 18 Brumaire. Bonaparte est nommé consul.

           Le 13 février 1800   :   Création de la Banque de France.

           Le 17 février 1800   :   Création des préfets.

           Le 24 mars 1800   :   Bonaparte est nommé Premier consul. Il est maintenant le vrai maître de la France.

           Le 14 juin 1800   :   Victoire de Marengo.

           Le 9 février 1801   :   La paix de Lunéville est signée avec l'Autriche, mettant fin à la seconde coalition.

           Le 15 juillet 1801   :   Le Concordat est signé avec le Pape Pie VII.

           Le 25 mars 1802   :   Signature de la Paix d'Amiens avec l'Angleterre.

           Le 19 mai 1802   :   Création de la Légion d'Honneur.

           Le 5 août 1802   :   Napoléon est nommé Consul à vie par plébiscite.

           Le 16 mai 1803   :   Vente de la Louisiane aux Etats-Unis pour 70 millions de dollars.

           Le 16 mai 1803   :   Ratification du Traité d'Amiens. L'Europe est de nouveau en conflit.

           Le 21 mars 1804   :   Exécution du duc d'Enghien. Première grande erreur politique de Napoléon.

           Le 18 mai 1804   :   Napoléon est proclamé Empereur des Français.

           Le 2 décembre 1804   :   Sacre de Napoléon Ier dans l'église Notre-Dame à Paris devant le Pape.

           Le 17 mars 1805   :   Napoléon Ier se couronne roi d'Italie.

           Le 20 octobre 1805   :   Victoire d'Ulm.

           Le 21 octobre 1805   :   Désastre naval de Trafalgar. Nelson déruit une seconde fois la flotte française.

           Le 2 décembre 1805   :   Victoire d'Austerlitz, qui couronne la première année de l'Empire.

           Le 12 juillet 1806   :   Mise en place de la Confédération du Rhin.

           Le 14 octobre 1806   :   Victoire d'Auerstaëedt grâce au corps d'armée de Davout.

           Le 14 octobre 1806   :   Victoire d'Iéna.

           Le 27 octobre 1806   :   Entrée triomphale à Berlin.

           Le 21 novembre 1806   :   Napoléon ordonne le blocus continental. Il isole ainsi économiquement l'Angleterre.

           Le 8 février 1807   :   Bataille d'Eylau.

           Le 14 juin 1807   :   Victoire de Friedland.

           Le 25 juin 1807   :   Entrevue de Tilsit. L'alliance franco-russe est signée sur le Niémen.

           Le 16 septembre 1807   :   Crétion de la Cour des comptes.

           Le 30 novembre 1807   :   Création de la noblesse d'Empire.

           Le 2 février 1808   :   Occupation de Rome. Deuxième erreur politique de Napoléon.

           Le 17 mars 1808   :   Création de la "nouvelle Université".

           Le 20 mars 1808   :   Les armées françaises envahissent l'Espagne.

           Le 2 mai 1808   :   Soulèment des madrilènes. Le bilan est lourd : 4 000 morts français et espagnols.

           Le 22 juin 1808   :   Capitulation à Baylen. C'est la première défaite terrestre française depuis 1798.

           Le 27 septembre 1808   :   Entrevue d'Erfurt.

           Le 4 novembre 1808   :   Napoléon est obligé d'intervenir dans la guerre d'Espagne.

           Le 30 novembre 1808   :   Victoire de Somosierra.

           Le 4 décembre 1808   :   Capitulation de Madrid. Joseph devient roi d'Esapgne.

           Le 5 avril 1809   :   L'Autriche déclare la guerre à la France et s'engage dans la cinquième coalition.

           Le 22 avril 1809   :   Victoire d'Eckmühl.

           Le 22 mai 1809   :   Bataille d'Essling. Première bataille véritablement indécise. Mort du maréchal Lannes.

           Le 6 juillet 1809   :   Victoire de Wagram.

           Le 14 octobre 1809   :   Traité de Vienne, mettant fin à la cinquième coalition.

           Le 15 décembre 1809   :   Napoléon divorce de Joséphine car celle-ci ne peut lui donner de descendance.

           Le 2 avril 1810   :   Napoléon se marie avec Marie-Louise, l'une des filles de l'Empereur d'Autriche.

           Le 20 mai 1811   :   Naissance de Napoléon II, "roi de Rome".

           Le 7 juin 1812   :   La France et la Russie romptent leur alliance et se déclarent la guerre.

           Le 24 juin 1812   :   La Grande Armée, forte de 600 000 hommes, franchit le Niémen.

           Le 7 septembre 1812   :   Victoire de la Moskova.

           Le 14 septembre 1812   :   Entrée de Napoléon à Moscou.

           Le 18 octobre 1812   :   Départ de Moscou. La Grande Armée entame l'effroyable retraite de Russie.

           Le 27 novembre 1812   :   Passage de la Bérézina qui, contrairement à la légende, est une victoire.

           Le 14 septembre 1812   :   Entrée de Napoléon à Moscou.

           Le 17 mars 1813   :   La Prusse comprend que l'Empire français est touché à mort. Elle lui déclare la guerre.

           Le 2 mai 1813   :   Victoire de Bautzen.

           Le 20 mai 1813   :   Victoire de Lützen.

           Le 21 juin 1813   :   Défaite de Vitoria en Espagne.

           Le 12 août 1813   :   L'Autriche déclare à la France.

           Du 26 au 27 août 1813   :   Victoire de Dresde.

           Du 16 au 19 octobre 1813   :   Défaite de Leipzig.

           Le 10 février 1814   :   Victoire de Champaubert.

           Le 11 février 1814   :   Victoire de Montmirail.

           Le 30 mars 1814   :   Défection de Marmont, conduisant à la capitulation de Paris.

           Le 6 avril 1814   :   Première abdication de Napoléon. Celui-ci fait ses célèbres "adieux de Fontainebleau".

           Le 4 mai 1814   :   Napoléon accoste sur l'île d'Elbe.

           Le 1er mars 1815   :   Retour de Napoléon en France. Il débarque à Golfe-Juan.

           Le 20 mars 1815   :   Arrivé de Napoléon à Paris. Toutes les troupes envoyées par Louis XVIII se sont ralliées.

           Le 16 juin 1815   :   Victoire de Ligny.

           Le 18 juin 1815   :   Défaite de Waterloo. Celle-ci sonne le glas des espoirs de l'Empereur.

           Le 16 octobre 1815   :   Napoléon accoste sur l'île de Sainte-Hélène.

                Le 5 mai 1821   :   Mort de Napoléon Bonaparte à Sainte-Hélène.

           Le 15 décembre 1840 (posthume)   :   Retour des cendres à Paris sur ordre de Louis-Philippe.




Pour retourner à la page d'accueil, cliquez-ici.


Un site réalisé par A vos sites pros !.com.


Hit-ParadeVos votes sont précieux. Merci beaucoup.