Le lexique est là pour faire de vous un bon et loyal soldat de l'Empereur... ;-)






    Berezina : rivière de Biélorussie que franchissent, avec de grandes difficultés, les troupes de Napoléon pendant la retraite de Russie les 27-29 novembre 1812. Le mot est devenu synonyme de "débâcle" ou de "catastrophe", bien que, et ceci beaucoup de gens l'ignorent, la bataille de la Berezina est considérée dans les faits comme une victoire par tous les historiens !

    Blocus : le 21 novembre 1806, le décret de Berlin déclare les îles Britanniques en état de blocus. Napoléon tente ainsi d'entraîner l'Europe dans une guerre économique contre l'Angleterre. La France et ses alliés (ces derniers sont souvent contraints et forcés) s'interdisent de recevoir des marchandises anglaises ou en provenance de l'Angleterre, afin d'asphyxier l'économie britannique.

    Bonapartisme : à la fois forme de gouvernement et courant politique. Cherchant à concilier autorité et droits du peuple, idéaux sociaux de gauche et valeurs d'ordre de droite dans une perspective de réconciliation nationale, le bonapartisme au pouvoir constitue un régime fort et personnel caractérisé par une concentration du pouvoir dans l'exécutif. Antiparlementaire, il veut établir un tête-à-tête du chef et du peuple sans intermédiaire et recourt au plébiscite. Enfin, il défend la grandeur nationale.

    Briscard : synonyme de "vétéran". La brisque était le chevron de laine porté à la manche et décerné pour cinq annés de service (on en vit porter jusqu'à six).

    Carabiniers : dans la cavalerie, ils font partie de la cavalerie lourde de réserve. Armés à l'origine de la carabine, du sabre et de deux pistolets, ils sont dotés, en 1806, du fusil de dragon, puis, à partir de 1811, du mousqueton de cavalerie. A partir de 1810, ils sont équipés d'une cuirasse légère. Dans l'infanterie légère, les carabiniers font partie de la compagnie d'élite d'un régiment et sont armés du fusil, auquel s'adapte la baïonnette, et du sabre-briquet.

    Cent-Jours : le 1er mars 1815, Napoléon rentre de l'île d'Elbe et débarque à Golfe-Juan. Le 20, il est aux Tuileries, que le roi Louis XVIII a quittées dans la nuit. Il rétablit l'Empire et promulgue l'Acte additionnel aux Constitutions de l'Empire, approuvé par un plébiscite. Mais les puissances européennes se rassemblent dans une septième coalition et battent l'armée française à Waterloo le 18 juin. Napoléon abdique une seconde et dernière fois le 22 juin 1815. L'expression "Cent-Jours" est due au préfet de la Seine Chabrol, qui déclara à Louis XVIII, de retour en France, après son exil à Gand, le 8 juillet 1815 : "Cent jours se sont écoulés depuis le moment fatal où Votre Majesté, forcée de s'arracher aux affections les plus chères, quitta sa capitale au milieu des larmes et des lamentations publiques."

    Chasseurs de l'infanterie : soldats des huit companies ordinaires d'infanterie légère, armés; du fusil avec baïonnette ; dans la vieille garde, ils portent en outre le sabre-briquet.

    Chasseurs de la cavalerie légère : 26 régiments auxquels on confie des missions de reconnaissance en avant-garde, en arrière-garde et sur les flancs de l'armée, et des missions de poursuite de l'ennemi attu ; ils sont armés du sabre, du pistolet et du mousqueton de cavalerie.

    Coalition : alliance des puissances européennes contre la France entre 1792 et 1815. Elles sont au nombre de sept. La première coalition regroupe l'Angleterre, l'Autriche, l'Espagne, la Hollande et la Prusse de 1792 à 1798. La deuxième, de 1799 à 1802, est formée de l'Angleterre, l'Autriche, Naples, la Suède et la Russie. La troisième, en 1804-1805, rénit les mêmes. En 1806-1807, la quatrième coalition rassemble l'Angleterre, la Prusse, la Suède et la Russie. La cinquième, en 1808-1809, allie l'Angleterre et l'Autriche. En 1813-1814, La sixième coalition est composée de l'Angleterre, l'Autriche, la Prusse, la Suède et la Russie, bientôts rejoints par les Etats allemands, membres de la Confédération du Rhin. Enfin, en 1815, la septième coalition rêunit l'Angleterre, l'Autriche, la Prusse, la Suède et la Russie.

    Code Civil : promulgué le 21 mars 1804, il traite principalement de l'état des personnes, de la famille, de la propriété et des contrats, et unifie les pratiques juridiques françaises.

    Consulat : c'est le régime mis en place par la Constitution de l'an VIII (15 décemre 1799). Le pouvoir exécutif est confié à trois consuls nommés pour dix ans, dont le Premier Consul qui détient la réalité du pouvoir exécutif, les deux autres ayant un rôle consultatif. Le Premier Consul désigne seul les ministres et les fonctionnaires, il a l'initiative des lois. Il existe en outre trois Chambres gouvernementales : le Sénat, le Corps législatif et le Tribunat.








  Vous pouvez vous-même agrémenter ce site de vos connaissances en proposant un nouveau mot pour compléter ce lexique. Vous pouvez tout aussi bien choisir d'annoter une description déjà réalisée.

  Votre suggestion sera envoyée sous forme de formulaire et visionnée avant d'être ajoutée dans la page. Nous rappellons bien évidemment que les propos à tendance racistes, xénophobes, pornographiques, etc, ne seront pas examinés. Cette page est la vôtre, mais il ne faut pas faire n'importe quoi ! Merci d'avance pour votre attention.




Un site réalisé par A vos sites pros !.com.


Hit-ParadeVos votes sont précieux. Merci beaucoup.